Retour au format normal


BIPEDIA 19.8
COMMENTAIRE DU LIVRE DE HORST FRIEDRICH :
"ERDKATASTROPHEN UND MENCHHEITSENTWICKLUNG"

Première publication : janvier 2001
Mise en ligne :
4 juillet 2003

par François de Sarre

 Ce livre de Horst Friedrich, paru aux éditions EFODON, traite, nous l’aurions deviné, des grandes catastrophes dans l’histoire de la Terre et de notre humanité. Ces menaces qui pèsent sur nous, commencent à être bien connues à l’heure actuelle... De l’irruption inopinée d’un énorme astéroide percutant notre planète, à l’effet de serre ou le trou dans la couche d’ozone, imputables aux activités humaines, les scénarios de catastrophes sont divers et variés !

 Mais ce n’est pas seulement un livre sur les catastrophes. Le sous-titre donne le ton. "Unser kataklysmisches Ur-Trauma", ce que l’on peut traduire par : "notre traumatisme originel des cataclysmes". Ainsi, ces effroyables catastrophes naturelles auxquelles a été confrontée à diverses reprises notre humanité ont-elles laissé bien des sequelles dans notre subconscient !

 L’auteur envisage même l’hypothèse que ces traumatismes anciens conditionnent toujours notre comportement agressif, irrationnel, suicidaire, tant au niveau de l’individu que du groupe. Les guerres, les génocides, les comportements irraisonnés, en sont l’expression directe.

 La recette - ou la solution à cette crise - ce serait un regain de spiritualité. L’amour, bien sûr envers son prochain, mais aussi envers la création toute entière... Entendons par là, l’écosysteme planétaire.

 N’oublions pas, en effet, qu’à l’heure actuelle, les grandes puissances économiques mondiales n’ont toujours pas trouvé d’accord significatif sur une réduction des rejets polluants et des gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Nous continuons vaillamment à scier la branche sur laquelle nous sommes assis !

 Mais le livre du Dr. Friedrich insiste surtout sur les conditions qui prévalaient sur Terre tout au long de la genèse de l’humanité. Sur ce point, il rejoint l’argumentation des scientifiques convaincus que la thèse prédominante actualiste, héritée du XIX° siècle, n’est justement plus d’actualité ! Rappelons que, sous l’impulsion de Charles Lyell et Charles Darwin, les géologues imaginèrent le passé de la Terre comme un long fleuve tranquille, tout juste ponctué de quelques "crises" ( éruptions volcaniques, activité tectonique locale ). C’est oublier bien sûr que l’espace interplanétaire est parsemé d’astéroides et de comètes, potentiellement dangereux pour l’humanité !

 La "météorite des dinosaures" est désormais connue du grand public. On pense moins aux cataclysmes récents, de plus petite envergure, certes, mais dont le souvenir ( traumatisant ) est resté bien ancré dans notre mémoire générique. Les Gaulois n’avalent peur que d’une chose, c’était que le ciel ne leur tombât sur la tête !

 Des événements catastrophiques ( déluges ) sont relatés non seulement dans la Bible, mais aussi dans divers textes antiques. Sans doute reflètent-ils le souvenir de gigantesques raz-de-marée, consécutifs à l’impact d’un corps céleste dans l’océan.

 Au demeurant, le livre de Horst Friedrich reprend au cours de ses 124 pages les diverses théories et cosmogonies sur le parcours phylogénétique de l’humanité. C’est un ouvrage très complet, qui fait table rase des tabous et habituels clichés en science. Certains sujets, comme l’ancienneté de l’homme de type sapiens sur Terre, le raccourcissement des grandes ères géologiques ou la remise en question des glaciations quaternaires, étonneront le lecteur français, peu habitué à ce débat. II est vrai qu’au pays de Voltaire et de Descartes, la notion de "révisionnisme" ( ...touche pas à mon Histoire ! ) a pris au fil du temps une valeur péjorative, voire honteuse, ce qui n’est pas le cas Outre-Rhin !

François de Sarre

P.S.
"Erdkatastrophen und Menschheitsentwicklung"
est disponible aux éditions EFODON,
Glückauf-Str. 31, 82383 Hohenspeissenberg (Allemagne).
Je ne puis que vivement en recommander la lecture.